Dejounte Murray, l’avenir des Spurs?

Par Alexis Delcourte

Il y a plus d’un an, dans son discours de retrait de maillot, Tony Parker disait qu’avec Dejounte Murray, les Spurs étaient entre de bonnes mains. Pourtant, depuis son arrivée dans la franchise Texane en 2016, le meneur d’un mètre quatre-vingt-treize n’a jamais été étincelant, son sommet se limitant à 15 points et 5 passes décisives l’an dernier. Mais depuis le début de la saison 2021-2022, le joueur de 25 ans semble métamorphosé. Dans la confrontation face aux Lakers, l’une des grosses écuries de l’Ouest, Dejounte Murray réalise un match en triple double avec 15 passes décisives, une première pour un Spurs depuis Tony Parker. Il enchaine les bons choix, améliore ses statistiques et devient le leader naturel de l’équipe coachée par Greg Popovich malgré son jeune âge. Cela ne trompe pas, dans les derniers instants des matchs, lorsque la pression est au maximum, les ballons sont pour lui.

Dejounte Murray a confirmé son bon début de saison cette nuit face à Dallas dans le derby Texans avec un match à 23 points, 8 passes et 10 rebonds, le tout à 10/18 au tir en à peine 35 minutes de jeu. Il reste encore maladroit dans le money-time, ratant complétement ses dernières minutes comme il a pu le faire face aux Lakers avant-hier mais l’essentiel est ailleurs, les Spurs semblent enfin tenir un joueur capable de prendre la relève de Tony Parker à la mène, un héritage glorieux mais également pesant.